Antoine Rivard-Landry est un pianiste québécois de 23 ans. Artiste émergent, il se fait de plus en plus entendre dans la région du Grand Montréal.

Il a récemment eu l’occasion de lancer la série de concerts Jeunes étoiles de l’Orchestre Classique de Montréal, projet mettant de l’avant les jeunes talents en début de carrière. Il a également fait partie des pianistes qui ont présenté les Œuvres du compositeur Francis Battah à la Chapelle historique du Bon-Pasteur, aux côtés de Philippe Prud’homme et Serhiy Salov. Il a aussi joué en récital aux bibliothèques d’Anjou auprès de la musicologue Catherine Mathieux, à la Chapelle Historique du Bon-Pasteur, à la Cathédral Christ Church dans la série de concerts Oasis Musicale ainsi qu’au Resonance Café dans la série de concerts Beyond the Concert Stage : Classical Piano Night.

Ailleurs au Québec, Antoine prit part, en novembre dernier, à un concert collaboratif auprès de la pianiste Roxane Villandré et la violoniste Solange Bouchard, au Centre Culturel Saint-John de Bromont. Ce concert était le premier pas dans une lancée de projet de festival visant à faire rayonner les jeunes professionnels de la musique classique. Il est également apparu au festival CAMMAC et plusieurs fois au festival Orford Musique, dans les séries de concerts Orford sur la route et Déjeuners-concerts, mais aussi dans la programmation estivale lors du concert Femme : Debussy à Takemitsu, durant lequel il s’est joint à l’altiste Marina Thibault pour présenter une œuvre du compositeur japonais.

Antoine a aussi partagé la scène avec plusieurs orchestres d’ici et d’ailleurs. Dès l’âge de 12 ans, il fait ses débuts lors de la série de concerts Airs de Jeunesse aux côtés de Pierre Tourville à la direction. Depuis, il a eu l’occasion de jouer deux fois avec l’Orchestre symphonique de Trois-Rivières (OSTR) sous la direction de Jacques Lacombe, avec l’Orchestre de l’Université de Montréal sous la direction Pascal G-Berardi, ainsi qu’à l’étranger, avec l’Orchestre philharmonique du Liban aux côtés du chef Harout Fazlian.

On peut compter parmi ses prix et distinctions le deuxième prix dans la catégorie B du Concours de l’Orchestre Symphonique de Montréal en 2012, le premier prix du Concours de l’OSTR en 2013 ainsi que le prix Claire-Charbonneau-Clerk lors du concours Prix d’Europe en 2015. Plus récemment, Antoine s’est démarqué en étant finaliste du Prix Orford au cours de l’été 2017.

C’est après dix années avec Mme Jennifer Bourdages qu’Antoine poursuit sa formation à la prestigieuse Juilliard School de New York dans le studio de M. Robert McDonald. Il a complété son Baccalauréat à l’Université de Montréal dans la classe de Jean Saulnier et Felipe Verdugo, et poursuit présentement sa maîtrise dans le même studio.